Les challenges

Les problématiques sur lesquelles travailleront les équipes pluridisciplinaires sont posées par quatre entreprises membres de la Fondation Rennes 1.

.
  1. Valorex
  2. Ciren - Enedis - Rennes Métropole
  3. Club Qualité Construction 35

Valorex

Depuis 25 ans, Valorex étudie le formidable potentiel naturel des graines oléo protéagineuses et des végétaux. Aujourd’hui, Valorex met sa capacité d’innovation et de production au service de tous les acteurs agricoles pour faire progresser l’alimentation animale et humaine. Mieux nourrir les animaux et les Hommes, c’est s’engager au travers de notre savoir-faire pour une nutrition respectueuse des équilibres naturels.

Valorex

Ciren - Enedis - Rennes Métropole

Le numérique et les énergies renouvelables : quelles peuvent-être les solutions numériques pour impliquer les citoyens dans un circuit court de l’énergie solaire sur le territoire rennais ? Rennes Métropole s'est dotée d'un Plan climat air énergie (PCAET). Objectif : accélérer la transition énergétique du territoire et devenir une ville post-carbone à l'horizon 2030. La Métropole souhaite développer les énergies renouvelables, et notamment privilégier l'autoconsommation de la production locale d'électricité verte. Ainsi, la Métropole entend faire appel à l'initiative privée et citoyenne pour développer le photovoltaïque sur les toits municipaux. Pour cette raison, elle soutient le projet d’autoconsommation collective porté par la coopérative CIREN.
CIREN SAS est une société coopérative de 50 associés créée sous l’impulsion de l’association Energies du pays de Rennes. Energies du pays de Rennes cherche à développer des outils qui donnent envie d’être acteur de la transition énergétique locale. En créant CIREN, le but est de faire émerger des centrales de production électrique d’origine renouvelable à Rennes et ses alentours. Le principe est de constituer des circuits courts Producteurs/Consommateurs co-financés par les citoyens et les acteurs publics. Il s’agit d’un véritable projet de territoire qui a pour finalité le développement de l’énergie solaire et de la mobilisation citoyenne sur le territoire rennais.
Enedis est une entreprise de service public, gestionnaire du réseau de distribution d’électricité qui développe, exploite et modernise le réseau électrique appartenant aux collectivités dans le cadre d’une délégation de service public. Enedis a pour ambition de faciliter la transition énergétique en adaptant le réseau aux nouveaux usages, parmi lesquels la production renouvelable. De plus, Enedis gère les données énergétiques de consommation et de production. Convaincue que ces données sont la pierre angulaire des politiques énergétiques locales, Enedis est engagée dans une dynamique de mises à disposition de ces données auprès des territoires notamment, avec l’exigence de protection des données à caractère personnelles.

« Le réseau électrique évolue afin d’être en capacité d’accueillir la transition énergétique et les nouveaux usages tels que le développement des énergies renouvelables et de l’autoconsommation. Jusqu’à présent, l’autoconsommation était individuelle, avec un producteur consommant lui-même tout ou partie de sa production d’électricité sur un même site. Désormais, l’autoconsommation devient collective et permet le partage de la production d'électricité entre un ou plusieurs producteurs et un ou plusieurs consommateurs dans une boucle de 2 km depuis l’arrêté du 21 novembre 2019. En pleine émergence, il y avait, fin 2019, 20 opérations en service et 104 opérations en projet. CIREN porte le projet de deux boucles d’autoconsommation collective sur Rennes Sud. Il s’agit d’un projet de territoire qui a pour ambition de créer une forte mobilisation citoyenne et de développer la production d’énergies renouvelables à travers l’installation de panneaux photovoltaïques sur les toitures de bâtiments. L’idée est de créer une AMAP de l’énergie, c’est-à-dire un circuit court entre le producteur et le 1 consommateur d’électricité et de faciliter le déploiement et l’accès aux énergies renouvelables sur le territoire à tou.te.s et pour tou.te.s. Il existe un véritable enjeu de recrutement et de mobilisation citoyenne autour de ce projet de territoire. Ainsi, notre question est la suivante : quelles peuvent-être les solutions numériques pour impliquer les citoyens dans un circuit court de l’énergie solaire sur le territoire rennais ? ».

.

Club Qualité Construction 35

Club Qualité des Professionnels de la Construction de la Région Rennaise et d’Ille-et-Vilaine appelé communément Club Qualité Construction 35
Association Loi 1901 créée en janvier 1992, elle regroupe des professionnels du Bâtiment et de la Construction (114 adhérents au 1er janvier 2020).
Les adhérents sont des entreprises (gros œuvre et second œuvre), des maitres d’ouvrage (privés, bailleurs, coopératives), des maitres d’œuvre (architectes, bureaux d’études, contrôleurs, économistes …) et quelques institutionnels ou associations.
Le Club permet l’échange d’informations et d’expériences en matière de gestion de la qualité, de gestion des ressources humaines, de nouvelles réglementations … sous forme de conférences, de soirées thématiques, de visites de chantiers, des groupes de réflexions ou des commissions œuvrent également autour de problématiques.
Le siège est situé dans les locaux de la Fédération du Bâtiment et des Travaux Publics d’Ille-et-Vilaine à Rennes.
Présidence 2018 -2020 du collège « entreprises » : Christophe Percevault
 
Problématique :
En quoi le numérique peut-il renforcer l'intérêt des membres du club dans le suivi et la contribution à ses travaux ainsi que dans la valorisation de son image ?

  • Facilité de transmission de contenus
  • Facilité d'accès au contenu
  • Mise en valeur des travaux effectués par les commissions.
  • Implication du plus grand nombre
.